Aller au contenu

Similarité des signes

La similarité des signes s’apprécie sur le plan visuel. Pour déterminer la similarité des signes, on tiendra compte notamment des débuts des deux signes : sont-ils identiques ou non ? On vérifiera si le signe postérieur reproduit l’ensemble des lettres de la marque antérieure dans le même ordre ou non, et le caractère distinctif ou non des éléments communs.

La similarité phonétique tiendra compte des syllabes communes ainsi que du rythme et éventuellement des assonances reproduites dans les signes.

Pour déterminer la similarité phonétique, on va comparer les syllabes communes, le nombre de syllabes, le rythme et la longueur des mots.

Pour étudier la similitude intellectuelle, on prendra en compte le sens des mots. Les termes appartiennent-ils au même champ lexical ? Sont-ils synonymes ? Y a-t-il un lien intellectuel entre les mots ? si c’est le cas il peut y avoir similitude intellectuelle.

Qu’est-ce que la similarité des signes en matière de marque ?

Voir aussi :

Marque similaire

Marque antérieure

Marque postérieure

Signe postérieur

Caractère distinctif

Similarité phonétique

Similitude intellectuelle

Similarité des produits et services

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *